Où?
Dans la région autour de Kara (Nord Togo), la deuxième plus grande ville du Togo.
Dans les villages: Samala Haut, Kpélissida, Tchitchao, Kouméa, Kpandeda, Kadjada, Wéloudé, Tablao

Pourquoi?
Cette région est très pauvre. Les sols sont épuisés. Il ne pleut pas pendant environ six mois par an; pendant la saison de pluies, l'eau disparaît rapidement dans le sol sablonneux ou s'écoule trop vite. Les arbres sont coupés pour alimenter le foyer de cuisson ou our la construction. Et l'érosion des sols fertiles s' accèlère.

Par conséquent, plusieurs petits projets sont mis en place avec et autour de l'école du village.
L' idée étant que tout ce que les élèves apprendront et expérimenteront, leur permettra de le réinvestir durant toute leur vie.

Jardins scolaires
Les élèves mettent en place un potager avec l'aide des parents et des enseignants.
Nous fournissons le matériel nécessaire et les premières graines. Une culture diversifiée est choisie. Ils cultivent entre autre des tomates, du ademé, des carottes, des haricots, des poivrons.
Dès le début, une clôture est placée, les cailloux sont retirés et le sol est préparé. Une fosse à compost sera construite le plus tôt possible.
Les récoltes sont utilisées pour la cuisine de l'école ou vendues pour pouvoir acheter du le matériel scolaire, et parfois les enseignants non rémunérés peuvent également emporter des légumes à la maison. (Photos)

Plantation d'arbres
Des arbres sont plantés sur les terrains de l'école, à proximité de l'école ou sur les terrains de Mamala (pour la production de charbon de bois).

Les élèves apprennent à comprendrel'importance des arbres.
Le système racinaire des arbres assure la cohésion du sol. Les feuilles forment une couche d'humus. Les couronnes arrêtent la lumière du soleil, donc la température au sol est moins élevée. Par conséquent, l'humus ne brûle pas, le sol ne dessèche pas aussi rapidement et les herbes et les cultures peuvent se développer plus facilement. Le sol redevient fertile et les agriculteurs voient leurs récoltes augmenter.
Les arbres sont également des fournisseurs de matières premières: le bois pour la construction des maisons et pour la cuisson au feu de bois. Ils ont aussi une valeur économique à travers leurs produits tels que le bois, les fruits, les fleurs et les feuilles, qui peuvent être utilisés pour le savon, les cosmétiques, le miel et les médicaments.. (Photos)

Champ de l'école
Dans certaines écoles, les parents décident de donner un champ pour les cultures, dont les récoltes iront au bénéfice de l'école. (Photos)

Cuisine de l'école
Avec les récoltes du champ de l'école et les légumes du jardin de l'école, la cantine permet de fournir quotidiennement un bon repas équilibré pour tous les élèves.
De ce fait, ils viennent à l'école plus régulièrement et sont plus réceptifs pendant les cours. L'inspecteur de la zone a d'ailleurs souligné les excellents résultats au CEPD (examen de fin de primaire). (Photos)

Fournitures scolaires
Les enseignants sont peu ou pas payés, les écoles n'ont presque pas de matériel pédagogique. Nous aidons en fournissant du matériel didactique dans les classes. (Photos)

Trousse de premiers soins
Un trousse avec des produits de soins de base est nécessaire car le premier poste de soins se situe à 10 voire 20 km du village..